Le Pas-de-Calais
Le Nord
La cuisine

Acq
Béthune
Bruay-La-Buissière
Haillicourt
Mont-Saint-Eloi

Livre d'Or

Béthune ( 62400 )
     Gambrinus, le roi dela Bière, tel est le nom et la réputation du géant de Béthune. Cette ancienne place forte à la Vauban, située sur une plaine fertile de l'ancien pays minier, est également un important port fluvial, relié à la Lys et à la Deûle par le canal d'Aire.

Le beffroi
Le nom
     Béthune viendrait de la conjonction de deux mots celtes : bey ("près de") et thune ou thun qui désigne une "haie", un "buisson", voire une "maison", une "ferme" ou un "village".
Les gens
     Leurs ancêtres étaient à moitié sauvages. Retirés en forêt, ils vivaient de la chasse. Mieux valait ne pas les provoquer : leurs massues ne les quittaient jamais. Les deux gaillards barbus et armés de leur gourdin qui figurent sur les armes de la ville symbolisent cet état primitif des premiers occupants.
La Grand'Place et le Beffroi
     Détruite à 90% en 1918, la grand-place est reconstruite entre 1920 et 1927 dans le goût de l'après guerre, l'architecture éclectique se mêle au néo-régionalisme et à l'art Déco.
     L'Hôtel de Ville est reconstruit à partir de 1920 par J.Alleman. Le Beffroi, typique du Nord de la France, a été érigé en 1346 ( en bois), près de la halle échevinale.
     Le Beffroi porte en lui un symbole: il illustre les libertés et franchises communales. Tout d'abord construit en bois, il fut détruit par un incendie et aussitôt reconstruit en 1388, en grès. En 1664 des échoppes viennent entourer le Beffroi et protègerons l'édifice lors des bombardements de 1918. Sa hauteur atteint donc 30 mètres (en haut du campanile de 17 m.: le clocher); il faut monter 144 marches pour atteindre le chemin de ronde. Au sommet de la flèche, domine le dragon, girouette dorée.


Mairie de Béthune