Accueil forums

Forum général (tout sujet)
Discussions de comptoir
Café littéraire
Le patois Ch'ti
Le Nord-Pas-de-Calais
Les mineurs et la mine
Légendes et contes
Recettes de cuisine
Histoires drôles
Demandes de traductions
Webmaster à votre écoute

Livre d'Or

Webmaster à votre écoute
Sujet :Que ch'est bien dit!
Pascale08/07/2009 06:54
Cheul' parlache ed parchi
Mi j’ai gramint eu querr’: « la langue de chez nous »
Cheull’canchon qu’Yf Duteil, i a si bin fignolée;
In l’intindant j’ôs l’jur’, j’n’a eu un cop d’grisou,
V’lô là inn’bell’canchon, aveuc un text’ sinsée.
Car à tout’s ches radios, in n’intind que d’z’inglais,
Des rappeux dérapés, d’z’ hardrockeux déjantés.
J’ai rin cont’e, après toute, i faut bin s’exprimer,
Mais infin d’compte faudrot pont oblier l’français !

Donc parlons l’provençal ou l’pariguot aussi,
L’ patois d’ches bons normands, l’français d’ches quebecquois,
Mais faudrot pont veyons qu’inn’ fos d’pus in oblie,
Que l’parlach’ d’ches picards ch’est aussi du françois !
Adon ôs permettrez, ch’n’est qu’justice après tout,
Que j’rajoute quiqu’couplet dins l’parlache ed parchi.
Si ch’est sûr qu’y a l’langue d’Oc, d’ù qu’ches « le » s’dij’tent « lou »
Y érot aussi l’langue d’Oil, d’ù qu’ches « moi » s’dij’tent « mi ». !

Ch’est un vaillant parlach’ qui ceurt dins nou province,
Inn’ piéch’ d’un viux puzzle qui armont’du fond des aches.
Si l’carpinte n’es montr’ point aveuc inn’seu batinsse,
L’ Français n’s’a pont construit, aveuc un seu parlache!
Et du sud Picardie, à l’lisièr’ d’ches flaminds,
In acoutant jacter ches gins dins nou pays,
Os pourrez perchevoir d’nou Histoire les tourmints;
Mais sins délamintries ch’est pont dins nous manies.

Ch’est un vaillant parlach’ , douche et dur à la fos;
Ainsi qu’sab’e ed nous plages inteur de d’ches marées.
Ch’est d’abord in s’taijant, qu’in in comprind ches mots,
In f’jant parler sin coeur, in évitant d’busier !
Nous « a » i sont tout fraiqu’s, in chuinte gramint aussi,
Quiqu’fos in oblie z’ « h », pis in armonte ches « re » .
In berche nou tiot quinquin, in brait autint qu’in rit ,
In arnéqu’ ches gros fats, in arclaqu’ches arvleux!
Si in s’met in colèr’, pé t’ êtr’ cha va barder,
Mais faut gramint l’cacher pour vire monter nou lait.
L’Histoir’ nous a apprind, quo qu’ch’étot que s’mucher,
Mais in connot nou d’voir, in l’a souvint moutré...!

Ch’est un vaillant parlache, adon osons l’moutrer!
Si cange ed sintimint ed villache in villache;
Ch’est pour chi démoutrer nou caboche ed beudet ,
Nou goût d’la liberté et nou profond courache.
Et du sud du Ponthiu aux confins Artésiens,
Si z’intindez canter dins l’parlache ed parchi.
Ch’est qu’par au d’zur les tiêtes corn’nt dins nou ciel ches vints,
Harpe aux couleurs de bise par la brise adouchies.

Pierre Delannoy Enseignant/Musicien amateur/Poète amateur (pris sur ce forum......)

Retour au forum

Utilisateur

Mot de passe


S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Google

Connaissez-vous
ce mot ?
en ch'ti:morcieau
français:morceau
genre:n.m.
Accéder au glossaire