Accueil forums

Forum général (tout sujet)
Discussions de comptoir
Café littéraire
Le patois Ch'ti
Le Nord-Pas-de-Calais
Les mineurs et la mine
Légendes et contes
Recettes de cuisine
Histoires drôles
Demandes de traductions
Webmaster à votre écoute

Livre d'Or

Légendes et contes
Sujet :les 2 bochus
lena09/02/2011 21:37
i étot un'n fos un affreux bochu qui vivot dins zun'n sale bicoque ed torchis . i crachot par terre , i marchot dins el bouse , i n' inl'vot ses chabots que pour aller ess couquer et i mettot in guise ed chaussons del palle bouchonnée qui sintot el purin .. i logeot avec ses cochons et pis ess vaque,ed l' aute côté de s' n' armoire et ses poulets courottent tout par tout in sémant leus fientes . Si par hasard un ête humain introt dins ess maison i arculot in barloquant " pus cha sint fort et pus cha tient caud" qui disot . i n' s' lavot qu'un'n seule fos par an el 15 avril , el velle ed saint Ignoroc , el patron del paroisse , et encore juste el figure , après savoir fait raser pour el pardon, c' qui el rindot malate car i devot donner 2 sous à l' barbier .I étot si avare qu' attrapot ches mouques pour les donner à ses poulets , et les gobot des fos pour pas avoir à les donner .
Ch' bossu crasseux vivot à côté d' un aute bochu, toudis prope ,li et minme tiré à 4 épinques , dins ess maison à rosiers grimpants . Assis su sin banc ed pierre , el soir ech bochu i tricotot des bas ou écossot des tiots pos in faisant causette avec ess voisine .
ch' spectaque i avot un don ed mette in fureur ech bossu crasseux. Quand i rintrot ed sin camp , ménant ess paufe vaque d'un train d' infer et crachant tout partout des pépins ed pomme ou des coques ed nogettes maraudées in route , i n' allot pas jusqu' à perte sin temps à leur dire c' qui pinsot ( el temps ch' est ed l' argint ) mais i gromm'lot fort .Et v'lan i faisot rintrer ess vaque à grands coups ed chabots , i claquot el porte , i avalot ess soupe d' orties avec mouques , moustiques , araignées , cancrelats et i s'artournot trimer jusqu' à el nuit .
Ech bochu crasseux n' craignot rien , ni dieu ,ni diape ni père ni mère ( i les zavot vite mis in terre pour avoir leus biens ) ni ches loup-garou ni voisin ni voisine.Ed voisine à dire vrai i n' avot q' un'n et nan i n' el craignot pas mais ch' étot là sin seul point faipe : i étot atroc'mint jaloux dess voisine et encore pus atoc'mint jaloux dech bochu qu' al vénot vire , allant minme des fos jusqu'à écosser des tiots pos avec li .
el voisine al étot riche ed 3 vaques et ed 3 camps , 3 belles vaques et 3 bieau camps et un'n maison avec grenier , fumier haut jusqu' à ch' toit ,un bon puche à côté , pourchiaux, volalle tout à l' av'nat sans compter ech magot dech père.Ah! el magot, el magot , el magot...Ech père i étot dech monde , mais mal en point , et ,elle, elle al aura tout .
àA ch' t' idée de chette fortune , ess gorche s' nouot, ses poings iss serrotent, ses zyeux i rougissotent , i sintot l' amour el dévaster ed ses pieds jusqu' à s' tiête . I brayot d' avarice comme i n' a d' zautes qui braient ed rache d' avoir là , près ed li , à l' portée dess main ech magot intrain d' écosser des tiots pos , cha el rongeot ed l' intérieur et i dépérissot.
Ech paufe bochu pimpant dépérissot aussi , hélàs pasque i avot querre ess voisine d' un amour sans espoir , i n' étot pas riche , pas trop bieau , pas trop fort mais i étot très , très bossu et i pinsot n' avoir aucun'n chance ed li plaire.I s' donnot du maux pour brosser sin gilet bleu barbeau , i soignot ses rosiers et cirot sin grand vaisselier in montant sur un escabeau très lourd et difficile à déplacher mais cha n' étot là que pétits zéfforts pour li qui ass demande aurot artourné el terre intière . I zétotent assis tous les 2 côte à côte devisant ed causes et d' a
lena09/02/2011 22:34
I zétotent assis tous les 2 côte à côte , devisant ed causes et d' autes et les tiots pos queyotent dins el bassine , bim, bim, bim, bim , bim , bim comme ches larmes i zaurottent pus couler des zyeux dech pauffe bochu. Mais i n' coulottent pas .I souriot en lévant ses grands zyeux vers elle et sin r'gard i étot si bieau qu' al oubliot qui étot bochu .Mais i étot bochu.Et ches tiots pos i queyottent dins el bassine bim ,bim ,bim, bim ,bim ,bim comme s' égrinne l' heure et el dernière al s'ra fatale. A 7h al s' lèvot al prénot el bassine ed tiots pos et al rintrot àss baraque (pasque bien sûr ch' étot pour elle qui écossot ches tiots pos .
Tout cha nous sempe às s'theure bien loin : bochu , pas bochu pour nous que différence? Mais dins s' temps là , l'ompe ed l' ignorance al étot profonte, i suffisot d' ête bochu pour ête raviser comme laid . Et ch' est peu ête pour cha que ch' bochu crasseux iétot dev'nu crasseux.Ses chances d' avoir el douche voisine pour épouse étot infimes :si i avot été très riche , très bieau et si el père del voisine i avot été très , très avare , i aurot eu del chance ed li gâcher à tout jamais ess unique vie , mais i étot loin d' ête riche , el père del voisine n' pinsot pas à contrarier ess file et donc , ses chances i étotent tout à fait nulles .Si ia quelqu'un qui mérite d' ête plaint , ch' est vraimint ech bochu crasseux . I étot tout à fait odieux et répugnant sin coeur iétot rimpli d' haine et i n' avot aucun'n utilité.
Ech pauffe tiot bochu pimpant n' cachot qu' à s' rinte utile , tout in s' sintant , hélàs , bien inutile .Bin , déjà écosser des tiots pos , tricoter un bas , lire el vie ed saint Ignoroc ou tout aute saint dins "Buhez ar zent "( pasque i avot appris à lire tout seu dins el "Vie ed ches saints ") ch' étot un'n forme ed bonheur . Imaginez ess joie lorsque el père del voisine i fit demander par ess file si i voulot bien aller pour li à l' ville trouver ches messieurs d' ches zimpôts .
Ech tiot bochu mit sin neuf capieau qui ténot d' sin père , el paire ed maronnes qui vénot ed sin grand-père , ech bieau pourpoint bleu qui s' avot fait faire ( nul aute hélàs n' aurot pus i conv'nir )et ses chabots passés au noir ed suie .I étot très bieau I avot dins ess poche un mouchoir orné d'un L brodé au point d' chainette par ess voisine ( pasqu'i s' app'lot Lubin ) et dins sin mouchoir 12 palets pur beurre qu' al avot cuits pour li .El jument qui tirot el carette al étot d'un blanc pomm'lé qui paraissot sortir du cielet el carette d' un bleu clinquant qui rindot encore pus joyeux el claqu'mint des chabots dins ches flaques . C'étot un jour d' avril et el solel i brillot. Loin ,très loin su el terre pauffes du haut del colline , parmi ches zajoncs noirs , ech bochu crasseux i étot à sin traval edpus ches toutes premières lueurs ed l' aube et i n' veyot pas d' un'n très bonne oel l' aute partir àl ville .





vu l' heure vous zaurez el suite edmain
bonne nuit à tertous
lena10/02/2011 16:03
noirs i sont ches couloirs ed ches impôts , noirs ches hommes ed ches impôts , noires les pinsées qu'i font léver , noires aussi ches rues , noires ches auberches et quand el pauv' pétit bochu s' dit qu'i est temps ed s' artourner , el diape n' y aurot pas artrouvé ses tiots . I s' est arnallé dins ess carette , dodid'linant su sin sièche . Ches nuages bougeottent , el bru'inne s' déplachot el bru'inne brouillot ches contours ed ches apes tout armuot autour ed li et ess carette s' arrêta au milieu del lande .Dins in note momint i aurot pris bien garde ed n' pas s' arrêter à ch' carrefour ed ches pierres tout nues , mais i resta immobile , à raviser armuer ches formes et n' pinsot qu' à l' arring'mint qu' i étot parv'nu à conclure avec ches hommes noirs ; un arring'mint qui peut-ête , n' étot pas si bon qu'i pinsot , qui étot peut-ête mauvais . A c'te pinsée , es âme al étot rongée d' ingoisse et ed souci.
I n' étot pas sans avoir intindu parler ed ches pétits hommes noirs dinn sous ches pierres :ess n' arrière -grande - ma tante s' vintot minme d' ête allée dins leus grottes aider un'n jone korrigane in maux ed tiot et el grand- mo onque avot des pièches d'or qui disot ête ed l' or de ches korrigans . In rapp'lot toudis à voix basse qu'i dansottent dins el lande et qu'i fallot s' garder ed les approcher .Mais ,là, dins el nuit , el musique ed ches pètits hommes noirs , ch' est à pinne si in l' intindot : al s' fondot dins el bru'inne ; ch' étot pus tôt comme un vertiche qui vous prénot ed pus in pus fort et , d' un coup ,ch' étot fait vous étotent dins el ronde , et el canchon al vous importot et vous étiote proch'té in arrière , comme ches infants qu'in met su des roues qui tourn'tent très vite et qui sont insuite proj'tés su el sape .
annesophie11/02/2011 09:19
Vin nan léna t'es vraimint eune artiste t'cervelle alle fonctionne nuit et jour pour avoir des idées parelles . In tout cas bravo je m'régale MERCI
lena11/02/2011 09:23
vous aurez el suite ess soir
annesophie11/02/2011 09:33
j'attinds avec impatience du cop
lena11/02/2011 21:53
Ech pétit bochu s' sintit pris par des mains minuscules mais dures comme du fer et intrâiné dins un'n ronde indialée.I avot l' impression que si ches korrigans i l lacherottent , i allot ête invoyé dins ches étoiles et i sautot comme un fou , tout in veillant de n' pas perte ses chabots , in ténant du coute droit el poche du qui s' trouvot ches papiers ed ches impôts et in arténant del main gauche el capieau neuf qui i v'not ed sin père .
El ronte al allot très vite mais au bout d'un certain temps , i dev'not pus facile ed suiff', et minme in dicernot des paroles dins l' brouillard ed leu musique .El musique al étot aussi plate que el musique al étot compliquée.Al s' contentot d' énumérer ches jours del seminne:
lundi, mardi, mercredi....
Et toudis parel.
El pus vieux ed ches korrigans ravisot el pétit bochu in clignant ed l' oel. I n' avottent pas mauvaisse figure ,ches pétits hommes noirs , mais que manie ed tourner in rond et d' répéter el minme cose ..
Bim bim_ bim bim _ bim bim ...
Lundi mardi , mercredi ...
Bim bim _ bim bim _ bim bim ...
Ch 'étot lassant , el suite al n' vénot jamais , et cha sonnot su les cailloux comme les pétits pos dins el bassine ...Bim bim _ bim bim _ bim bim ...Lundi mardi mercredi...Et bim bim _ bim bim _ bim bim ...Dins un demi rêf' el pétit bochu s' intindit canter :
Lundi mardi mercredi ...
Et ajouter :
Et jeudi et vendredi...
Et tous ches korrigans , s' arrêtant ed tourner , jétèrent leus capieaux in l' air in criant DIRIAOU c' qui in langache korrigan veut dire jeudi . Et ches grands capieau arqueillotent comme des pans ed lune noire et ches chtiens du voisinache hurlottent ed lande in lande DIRIAOUOUOUOUOU..Et pour finir el pétit bochu étot assis au miilleu du rond ed ches korrigans , avec el chef qui li montot su ses g'noux pour el printe par el cou et frotter contre el sien sin pétit nez noir ,et tous les autes agitottent leus capieaux au point que ch' vint faisot voler ches feulles .
_Mille et mille et mille années
Qu'in voulot les artrouver
Et ches mots étotent perdus
Vif' el pétit bochu !
Et , ed nouvieau el chef ed ches korrigans frottot sin nez contre el sien .Cha sintot el carbon ed terre , el suie et el fougère chaque fos qui s' approchot .
D' un coup not' bochu vut qu 'i avot un feu près del cercle et des rubis , des pièches d' or brillottent dins el lumière .
_Demante c' que té veux
Et té s'ras heureux.
Ech bochu s' vit rintrer riche comme Crésus ,et ch' idée el rindit heureux pendant 12 secontes , mais à l' 13 inme , i s' vit rintrer riche comme Crésus mais bochu , que ch' idée l' rindit si triste qu'i resta muet.
El chef ed ches korrigans s' approcha et ,s' mettant in'nsous sin minton , li dit:
_Demante s' que té veux
Et té s'ras heureux
_Printe em boche , voilà c' que j' veux.
Et ,hop ,el boche disparut .I étot dev'nu un bieau jeune homme pimpant, sauf que sin pourpoint i faisot des plis et que ess quémiche tirot trop fort in'nsous sin bras . I inl'va sin pourpoint , l' jéta in l' air in criant HOURRA ! HOURRA ! GALIPETTE! pis iss mis vit' à 4 pattes pour el rattraper , avec ed dins s' poche , ches papiers ed ches impôts et el mouchoir brodé au point ed chaînette intourant sin dernier palet pur beurre .
Alors l' ayant bien soigneus'mint plié su sin bras , i salua à l' ronte et armercia.
_Arviens, bon pus bochu,
Té s'ras toudis bienv'nu !
criottent tous ches tiotes voix d' ches korriganset quand i armit ess carette in route, i zétotent arpartis à tourner avec pus d' entrain que jamais .
Ech tiot bochu qui n' étot pus ni tiot ni bochu .touchot sin dos pour s' assurer qui n' avot pas rêvé . I s' vit arriver dins el cour del ferme dins ess carette bleue , à ches 1ères lueurs du solel et pendant 6 s'condes , i fut transporté d' inthousiasme , mais à l' 7 inme s'conde, i s' vit torse nu sans un fil su li et ed honte ( pasque dins ch' temps là ch' breton i faisot pas vire ess pieau ).Mais s' étant arcommandé à saint Ignoroc I pinsa à l' mise ed sin grand-père qui étot dins sin coffe bourré ed citronnelle pour éloigner ches mites , i fit claquer sin fouet et ess jument partit au grand trot.
I étot bien tard , tout l' monte dormot .Ch' tiot bochu qui n' étot pus ni tiot ni bochu monta vit' à ch' grenier et s' mit à tirer s' n' aiguille , c' qui fit à l' perfection , étant capape minme ed tricoter des bas ed dames avec talons à éch'lon et bords à dints ed cat d'un ton pus sout'nu (ch' étot el modèle qui tricotot pour ess voisine ). I sortit el lend'main , vêtu comme un chouan , avec un gilet court , cheinturon à coeur d' argint pour ténir ses maronnes et quemiche raide comme du papier candelle , mais tout cha comme neuf , bien à s' talla et sintant bon el citronnelle qu'in avot invie ed querre dins ses bras . Et ch' est que fit ess voisine , el douce Emerance , comme vous vous in doutez . Et el père li accorda sans barguigner el main dess file pasqu'i li rapportot ches papiers ed ches impôts avec un très bon arring'mint , ses terres jouxtotent et i avot ches korrigans pour li , c' qui n' étot pas rien .



el suite au prochain numéro


annesophie12/02/2011 09:29
merci léna
myrianna12/02/2011 09:54
ché bieau léna
lena12/02/2011 21:06
m'excuse mais ess soir j' aurais pas el temps ed vous raconter el suite : j' ai mes 5 tiots infants à dormir ; alors j' vous racont'rais el reste ed 'main
bonne soirée et bonne nuit tertous
annesophie12/02/2011 22:00
profites-en bin eune grosse baisse amitieusse
lena16/02/2011 21:24
El jour minme tout ch' villache connut l' histoire ed ches korrigans.
El bochu crasseux rintra dins un'n rache folle.Mais dins ess rache minme , i trouva un'n consolation : el trésor que ch' bochu idiot avot laissé pour el gaspilleuse d' Emerance qui mingeot des tiots pos comme rien, i l' irot el querre li , et cha s'ra encore li el gagnant , pasque chette Emerance , al n' avot pas el quart de c' que ches korrigans li donnerottent minme ténant compte dech magot dech père .Ah el magot ,el magot , el magot...
Ches pétits hommes noirs dansottent dins un rond au mitan del lande ,el lune brillot , i savottent très bien c' qu' vénot faire ech bochu crasseux pasque ches korrigans listent dins ch'l' esprit ed ches bêtes ed ches personnes .El bochu crasseux n' étot pas pus bête qu' un aute.Quand in vous dit qu'i aurot contrarié ches korrigans pasqu'i n' aurot pas su terminer el canchon , allons donc !I n' sorot pas allé canter comme un idiot :
LUNDI ,MARDI,MERCREDI
ET JEUDI ET VENDREDI
PIS SAM'DI ET DIMANCHE
ET EL SEMINNE AL EST FINIE.
Ech bochu crasseux cantot très faux mais pinsot qu'il l' avot el fin del canchon, el vraie fin ,avec rimes .Et i s' mit à couiner tout in sautant comme un fou ( car i avot du jarret ):
LUNDI ,MARDI ,MERCREDI
ET JEUDI ET VENDREDI
DIMANCHE APRES SAM'DI
VOILA EL SEMINNE FINIE
El ronde s' arrêta
:_"Pas mal dit el chef des korrigans in caressant ess barbiche.
_Pas mal pour un quévau, dit un mégrichon pliché.
_Moyen pour un lutin , dit un tiot vieux ronchon .
_I a fait ed sin mieux , récompinsons -le, dit el chef ed ches korrigans .
I s' allèrent tertous s' assir tout près dech feu qui vénot ed s' allumer devant un'n pile ed rubis et ed pièches d' or .
Ech bochu crasseux s' artient avec pinne dess jechter edsus . I s' assit el pus près possipe in tranant in tiot peu .El chef ed ches korrigans s' mit bien droit d'vant li , et i dit avec dignité :
_D'mande s' que té veux
Et té s'ras heureux.
_J' veux s' que l'aute à laissé .
Et , boum !ech bochu crasseux s' artrouva avec el boche ed l' aute su el siinne .
Et tous ches korrigans s' mettent à rire , et ches rires s' dispers'tent comme des feulles dins el nuit .
Et i n' avot pus rien .



che t'histoire a'l' n' est pas morale , je l' sais bien .Ech bochu crasseux avot fait ed sin mieux , les korrigans is aurottent tout d'minne pus i donner un tiot rubis in prime , c' qui aurot larg'mint suffi à sin bonheur. Mais nan . I étot convoiteux . Ches lutins n' donnent jamais rien aux convoiteux .
Et un plus ed cha , el fin del canchon , al n' étot pas bonne .
Mais alors , la fin del canchon ch' étot quoi ?
DIMANCHE APRES SAM'DI
ET EL SEMINNE EST FINIE?
Commint savoir?



et voilà em histoire al est finie : j' espère qu' al vous a plu !
myrianna18/02/2011 20:08
bin ouais lena chétot bieau et cha fait réfléchir!
lena19/02/2011 14:57
in appelle cha un'n philo-fable
annesophie27/03/2011 09:14
Merci lena j'ai vraimint bin aimé tin histoire. Eune grosse baisse

Retour au forum

Utilisateur

Mot de passe


S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Google

Connaissez-vous
ce mot ?
en ch'ti:feniête
français:fenêtre
genre:n.f.
Accéder au glossaire