Accueil forums

Forum général (tout sujet)
Discussions de comptoir
Café littéraire
Le patois Ch'ti
Le Nord-Pas-de-Calais
Les mineurs et la mine
Légendes et contes
Recettes de cuisine
Histoires drôles
Demandes de traductions
Webmaster à votre écoute

Livre d'Or

Légendes et contes
Sujet :L'histoire de Saint-Martin.....
Solenn20/09/2004 16:55
L'histoire de Saint-Martin.

Saint-Martin était à l'origine un soldat Romain.

Un jour, celui-ci donna, à Amiens la moitié de son manteau à un mendiant.

Ce fut dès lors, le commencement d'une grande carrière ecclésiastique. Saint-Martin devint évêque de Tours et joua un rôle important dans l'évangélisation de la Gaule.
Plusieurs milliers d'églises portent aujourd'hui son nom en France. Au cours de ses campagnes d'évangélisation, Saint-Martin fût amené à traverser les dunes de Flandres. Un soir de novembre, alors qu'il était occupé à convertir les pêcheurs d'un village du Nord, Saint-Martin ne vit pas le temps passer et lorsqu'il voulut reprendre sa route accompagné de son âne, il faisait noir et l'âne avait disparu !

Immédiatement les pêcheurs proposèrent leur aide à Saint-Martin et lui offrirent l'hospitalité. Les enfants du village partirent à la recherche de l'âne, munis de lanternes. Ils retrouvèrent rapidement le petit âne, qui broutait paisiblement au milieu des dunes. La joyeuse troupe entama alors le retour triomphal, accompagné de l'âne et lanternes à la main en chantant à tue-tête.

Ayant renoncé aux biens matériels et n'ayant donc pas grand chose à proposer en remerciement aux enfants, Saint-Martin rassembla les crottes, en Flamand " volaeren ", laissées par son âne et les transforma en petits pains, pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

Les volaeren, devenus plus tard folards, et croquendoules, spécialités boulangères de la fête de la Saint-Martin, étaient nés.
Depuis chaque année, les enfants des villes du Dunkerquois, partent à la recherche de l'âne de Saint-Martin, armés de lanternes fabriquées dans une betterave ou en papier.

L'âne retrouvé et rejoints par Saint-Martin, ils entreprennent dans les rues, un cortège en entonnant la chanson de Saint-Martin.

Une distribution de folards, les récompensent de leur action et perpétue la mémoire des 1er enfants à avoir retrouvé l'âne.
Un concours de betteraves sculptées vient très souvent clore la cérémonie en définissant la plus belle betterave-lanterne.
La célébration de la Saint-Martin, si elle est liée à un personnage clef de l'histoire de la chrétienté, n'a aucun lien avec une quelconque cérémonie liturgique. Comme beaucoup de fêtes, elle puise ses origines dans la culture judéo-chrétienne de notre territoire mais est devenue un rite athée. Avec le temps, les croquendoules ont disparu et les volaeren sont devenus les folards. Quant aux chants traditionnels de Saint-Martin, le répertoire se limite très souvent à la chanson : Saint-Martin boit du vin
Dans la rue des Capucins Il a bu la goutte, il l'a pas payée.

On l'a mis à la porte avec un coup de balai o:(((

.

Retour au forum

Utilisateur

Mot de passe


S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Google

Connaissez-vous
ce mot ?
en ch'ti:intrer
français:entrer
genre:v.
Accéder au glossaire