Accueil forums

Forum général (tout sujet)
Discussions de comptoir
Café littéraire
Le patois Ch'ti
Le Nord-Pas-de-Calais
Les mineurs et la mine
Légendes et contes
Recettes de cuisine
Histoires drôles
Demandes de traductions
Webmaster à votre écoute

Livre d'Or

Demandes de traductions
Sujet :Demande de traduction
titoche9206/11/2013 10:37
Bonjour
Je suis à Paris pour le travail depuis 7 ans.
Le Pas-de-Calais me manque c'est certain
Lorsque je suis arrivée, beaucoup m'ont fait remarqué mes expressions bien de chez nous ainsi qu'un petit accent ;-)
Je suis fière de mes racines et d'être ch'ti
Le 01 décembre, je suis mutée après 7 ans en tant que secrétaire dans le même service dans un autre service. Toujours sur le même site où je travaille actuellement.
J'organise le 22 novembre à 15h30 un pot de départ sous forme de goûter (pour 150 personnes) et j'ai besoin de votre aide pour rédiger mon invitation
J'aimerai faire un petit clin d'oeil à mes origines
Merci beaucoup pour votre aide
Steffysteph20/01/2017 19:22
Bonjour pourriez-vous me traduire ce texte. Merci.
Tu es là, devant moi, derrière, dedans, dehors, partout. Tu rôdes, tu scrutes, tu épies. Derrière les herbes, épaisses ou minces, tu te fais discret, félin, reptile. Ah! Au moment où je te surprends, trop tard! Tu m'as cerné. Je suis ta proie, captive. Chair à disposition, sous les crocs, les griffes plantées, tu joues en me laissant suffisamment vivant pour la prochaine fois. Joueur, tu ne dis pas tout ton tarot. Tu me laisses à penser l'échappatoire. L'Amour, peut-être? La joie, le bonheur, la gloire...?


Steffysteph20/01/2017 19:23

Tu me fais créateur. De misérables petites choses, des moindres semblent de grandes naissances. Tu m'aveugles si bien avec tes métamorphoses. Je me trompe, avec soif, à tes reflets. Je suis ton alouette, mon chasseur élégant. Oui! Oisillon que tu fais se prendre pour aigle roi. Lors, les ailes, à peine se permettent-elles ouvrir leur champ, tu leur tapes dessus avec tes galets. Et puis, parfois, je suis un peu serpent. Je prends ma nouvelle peau. Répétition. Rocher poussé sur la montagne et qui retombe. Toujours au même endroit de l'existence.
Steffysteph20/01/2017 19:26
Déjà sur les muqueuses, les cloques éclatent, giclent, efferventes de pus. Goutte sur la paroi, tombée au sol qui devient mousse. À l'excès, moissure sur les rocs. Ah! Conscience. Retour sur le chemin, l'éther vicié, les yeux vissés sur ma misère, j'écris. Laver ses pas dans le massacre de boue, geste exfollient de tout le corps par la main prismatique. Et je dépeins quelque chose, maigreur à l'homme ressemblant, un mime, à peine des nuances vomies d'un trait. Ça paraît le sépulcre. Non! De la poussière que j'envoie sous le tapis, farce jouée avec soi-même. Je parade, je pare l'être évitant l'enclos visible derrière la futaie. Je fais mine de ne m'avoir pas saisi comme si je ne savais pas que tu me tenais ferme dans tes mains trempées. Et c'est beaucoup collaborer
Steffysteph20/01/2017 19:26
Suite
Steffysteph20/01/2017 19:28
Et c'est beaucoup collaborer à toute cette mascarade que de vouloir te vaincre.
Visqueux ennui! Je suis ton serviteur, fidèle, et toute ta récréation.

Merci d'avance pour la traduction en ch'tiens.
batisse01/02/2017 12:49
C'est une blague?
Quel est le contexte? Le but?
Le texte français n'est pas toujours compréhensible. Du coup, pour passer pas mal de temps à éventuellement le traduire il faut être motivé....
Perso je déclare forfait. Désolé.

Retour au forum

Utilisateur

Mot de passe


S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Google

Connaissez-vous
cette histoire ?
Chez le médecin
Madame Cafougnette va chez le médecin toutes les semaines . - Docteur, j'cros qu'min coeur i bat trop vite ! Docteur, j'cros qu'mes boïaux i sont lo...............
Accéder à l'histoire